Guide d’achat d’un bon multicuiseur

L’arrivée de la multi cuisson dans nos cuisines avec le multicuiseur a considérablement changé la donne. Ce cuiseur aux multiples fonctionnalités simplifie grandement la préparation de toutes sortes de recettes. Avec cet appareil électroménager sur le plan de travail, il devient facile et rapide de cuisiner. Plus besoin de surveiller la cuisson du coin de l’œil.
Ce cuiseur tout-en-un gère de A à Z, et ce au point de vite devenir une sorte de commis de cuisine absolument indispensable.

Comment acquérir un bon autocuiseur multifonction ?

S’acheter un multicuiseur en voilà une excellence idée ! Encore faut-il savoir comment le choisir ? Quel modèle correspond à nos attentes et surtout quels
sont les principaux critères d’achat ?

Ces interrogations sont aussi légitimes que pertinentes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce site a été conçu dans l’optique de renseigner les consommateurs. Leur apporter toutes les connaissances requises en vue d’un tel achat. A cette fin, la rubrique « Test – Avis » décortique les caractéristiques techniques inhérentes à chacun des modèles. Quant à la rubrique « Guide », celle-ci a vocation à fournir au futur acquéreur les critères d’achat les plus incontournables. Enfin, la rubrique « Comparateur » du top des multicuiseurs, met en point d’orgue les avantages et les inconvénients des meilleurs modèles de cuiseurs multifonctions. Ainsi, le consommateur disposera de toutes les clés nécessaire en vue de l’achat du multicuiseur répondant le mieux à ses attentes. En d’autres termes, il accèdera aux informations les plus pertinentes relatives au meilleur rapport qualité – prix, au modèle le plus économique, à la technologie la plus innovante et au multicuiseur haut de gamme.

Comment choisir un bon multicuiseur ?

A quoi sert un multicuiseur ?

Cuisiner au multicuiseur
La cuisine avec un multicuiseur

Connaître l’utilité d’un appareil de multi cuisson est un prérequis essentiel. Manipuler une cocotte-minute, une marmite, une casserole ou une poêle requiert un minimum d’expérience culinaire. Il s’agit avant tout d’adapter la cuisson en fonction des ingrédients et de la recette à exécuter. Cependant, la cuisine se complique nettement lorsqu’il est question de gastronomie. La maîtrise de la durée et de la qualité de cuisson font partie intégrante de l’art culinaire.

Aussi, il paraît plutôt opportun de porter son choix sur un appareil de cuisson automatique embarquant des programmes et des modes spécifiques. Leur utilisation a vocation à permettre aux novices de cuisiner de bons petits plats, des entrées appétissantes et des desserts exquis. Ainsi, n’importe quel débutant peut cuisiner sans éprouver la moindre difficulté tout au long de la préparation de ses recettes.

De la même façon qu’un cuisinier aguerri, l’utilisateur intègre les ingrédients nécessaires dans la cuve tandis que le cuiseur automatique adapte la durée et la température de cuisson. De ce fait, saisir une pièce de viande, mijoter et rissoler ne sont qu’une simple formalité. Il en va de même en ce qui concerne les gâteaux, les yaourts et autres…

Gain de temps

Gain de temps au multicuiseur
Cuisiner plus rapidement avec un bon multicuiseur

Autant dire que dans une cuisine, ce cuiseur automatisé multifonctionnel fait figure d’assistant. En effet, il exécute les tâches qui lui incombent avec rigueur et compétence. Grâce à son aide, l’utilisateur n’est plus contraint de surveiller la cuisson comme le lait sur le feu. Pendant ce temps-là, libéré de ces fastidieuses obligations de surveillance, l’heureux possesseur d’un tel appareil peut profiter de sa famille, de ses invités et vaquer à d’autres occupations quelles qu’elles soient.

On observe que les modèles positionnés dans le milieu et le haut de la gamme sont dotés de modes de cuisson extrêmement précis et performants. Ceux-ci sont en mesure de cuire jusqu’à 5 fois plus rapidement qu’un appareil de cuisson lambda. Cela présente l’avantage d’offrir une cuisson optimale, d’économiser beaucoup de temps.

Remplace divers ustensiles

Autocuiseur remplace ustensiles de cuisine
Multicuiseur remplace casseroles, cocotte minute, etc…

A lui seul, un multicuiseur effectue exactement les mêmes tâches que bon nombres d’ustensiles de cuisson. Il n’est donc plus nécessaire d’acquérir une poêle, une cocotte-minute, un autocuiseur, un cuiseur vapeur, une marmite, une yaourtière, une friteuse, un four et bien d’autres… Autrement dit, de substancielles économies d’argent à la clef…

Gain de place

N’importe qu’elle personne ayant un tant soit peu cuisiné dans sa vie sait à quel point, l’espace de travail a tendance à se réduire au fur et à mesure de l’avancement de la préparation d’une recette. Ce cuiseur électrique programmable aux multiples fonctions occupe une place réduite sur un plan de travail, une table ou un îlot de cuisine. Quel que soit l’aménagement de la pièce, il peut facilement se ranger dans un placard de cuisine à l’issue de son utilisation. Outre l’indéniable avantage de gagner de la place, il en va de même en ce qui concerne la vaisselle. Utiliser moins d’ustensiles de cuisine diminue significativement la vaisselle à nettoyer.

Un multicuiseur pour qui ?

Quel profil d’utilisateur est susceptible d’être concerné par un tel achat ? Dans les faits, on constate qu’un multicuiseur est profitable à tous les publics, qu’il s’agisse d’une famille plus ou moins nombreuse, d’un couple, d’un(e) célibataire tout comme pour les besoins d’un(e) étudiant(e)…
Contrairement à nous, un cuiseur programmable multifonction ne loupe aucune recette. Mieux encore, il contribue à nous nourrir plus sainement en diminuant les apports en graisse de cuisson.

Critères d’achat pour choisir un bon multicuiseur

Il convient de choisir parmi différents modèles. Il peut s’agir de jeter son dévolu sur un appareil de multi cuisson premier prix, un bon rapport qualité/prix – milieu de gamme – ou sur une version plus performante et connectée – un appareil haut de gamme. Ci-dessous, les critères d’achat les plus pertinents pour choisir le meilleur multicuiseur :

1 Les fonctionnalités

Les performance vont souvent de pair avec le nombre de fonctionnalités. Cela étant, l’utilisation qu’un célibataire compte faire de son appareil diffère considérablement de celle d’une mère de famille. En d’autres termes, nos besoins ne sont pas identiques. Par conséquent, il est fortement recommandé de privilégier les fonctionnalités au lieu de se focaliser sur la quantité de programmes embarqués.

A ce titre, nous préconisons de sélectionner des fonctions réellement pratiques au quotidien. Mieux vaut faire l’impasse sur les fonctions superflues qui au final ne font qu’augmenter le prix. Quels plats, entrées et desserts aimeriez-vous cuisiner ? De votre réponse découlera vos besoins réels. Acquérir un modèle polyvalent à outrance n’est pas nécessairement un choix d’achat judicieux.

Astuce : Se méfier des programmes « nommés en doublon », c’est-à-dire plus ou moins habilement dissimulés par un nom différent. En procédant de la sorte, les professionnels du marketing obtiennent ainsi un voire plusieurs programmes de plus que la concurrence…

2 La capacité

La capacité est un élément fondamental. Elle influence considérablement la sélection de tel modèle plutôt qu’un autre. La capacité est exprimée en litres. Elle peut être petite, moyenne ou grande. Le nombre de personne détermine la capacité la plus adaptée. Il serait vain de s’offrir un cuiseur programmable électrique dont la capacité utile du bol de cuisson (ou de la cuve) serait inférieur aux besoins du foyer. Pour combien de personnes chaque jour faut-il cuisiner ? En règle générale, un bol de cuisson de 5 litres permet de cuisiner pour jusqu’à 6 personnes. Il existe en parallèle des multicuiseurs d’une capacité maximale de 6 voire 7 litres. Ces derniers sont en mesure de préparer des plats pour une tablée de 6 à 8 convives.

Astuce : Il est primordial de tenir compte du fait que la cuisson diffère en fonction de chaque préparation culinaire. En conséquence, il convient d’anticiper et de se donner une marge de sécurité en optant pour un bol d’une capacité légèrement supérieure. Agir ainsi évite tout risque lié à un possible débordement.

3 Le côté pratique

Porter son choix sur un appareil facile à utiliser tombe sous le sens. Plus les programmes installés sont simples à comprendre et plus la prise sera rapide. L’intuitivité est un argument d’achat tout à fait recevable. Une cuve dépourvue de poignées rendra la manipulation moins aisée, voire plus délicate, et ce même si une pince est prévue à cet effet.

Autre aspect pratique, un cuiseur programmable doit posséder un système anti-condensation (bac récupérateur). A défaut de cela, des gouttelettes d’eau s’écouleront dès que l’utilisateur ouvrira le couvercle. Au même titre, l’affichage sur un écran large voire inclinable sera plus lisible et évitera certains reflets. En parallèle, une bonne ergonomie est à prendre en considération.

4 Le prix de vente

Tôt ou tard, la notion de prix devient une donnée absolument incontournable de l’équation. S’agit-il d’un bon rapport qualité/prix ? Est-ce que ce multi cuiseur correspond parfaitement à l’utilisation que l’on souhaite en faire ? Etudier si un prix de vente est justifié par rapport à l’ensemble des fonctionnalités et des programmes est une démarche qui a du sens.

5 La marque, le SAV et la réparabilité

L’expérience d’une marque dans un domaine particulier tel que celui qui nous intéresse aujourd’hui témoigne souvent d’un réel savoir-faire. Depuis combien de temps le fabricant commercialise-t’il ses multicuiseurs ? La marque est-elle un des leaders du marché de la multicuisson ? Acheter un multi cuiseur électrique nécessite d’avoir confiance dans les capacités du service après-vente. Pendant combien de temps le multicuiseur sera-t’il réparable ? Le fabricant est tenu d’indiquer la durée pendant laquelle les pièces détachées seront fournies. Prendre connaissance de l’indice de réparabilité peut se révéler utile.

6 Recettes préenregistrées, livres de recettes et l’application

Chaque appareil possède son lot de recettes embarquées. Il peut s’agir de plus ou moins 50 recettes préenregistrées. Cela étant, il est possible d’en ajouter en fonction du modèle de multicuiseur, et ce soit par le biais d’une connexion internet, soit par la technologie Bluetooth ou directement depuis une clé USB. Plus les recettes sont nombreuses et plus l’utilisateur a matière à cuisiner des plats salés ou sucrés. Les multi cuiseurs non connectés à internet et dépourvu dans port USB nécessitent des livres de recettes. Ainsi, les utilisateurs du cuiseur intelligent n’ont qu’à suivre scrupuleusement les étapes inhérentes à la réalisation de chaque recette jusqu’à la fin. Toutefois, il est possible de procéder autrement lorsque le fabricant a créé une application. En se connectant à l’appli depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, de très nombreuses recettes ainsi que des vidéos et des guides sont disponibles. Il est également recommandé pour diversifier ses recettes de fréquenter des blogs de recettes afin de partager au sein d’une communauté d’utilisateurs de multicuiseurs. De cette façon, il est intéressant de découvrir de nouvelles perspectives. Cela permet de se familiariser avec son cuiseur et d’en apprendre davantage en intéragissant avec d’autres utilisateurs.

La diversité des recettes constituent un attrait supplémentaire. Chacun essaye des recettes du monde entier afin de tester toutes les possibilités qui s’offrent à lui et tout laisse à penser qu’elles semblent inépuisables. Les recettes thématiques ont d’ailleurs toujours le vent en poupe, de la même façon que les plats traditionnels et autres grands classiques de la gastronomie française et des spécialitées internationales.

Quel budget allouer à l’achat d’un multicuiseur ?

Toutes les marques et tous les appareils électroménager de cuisson multifonction ne se valent pas. L’ensemble de leurs caractéristiques et leurs performances impactent le prix de vente. De ce fait, les écarts de prix sont susceptibles d’être plus ou moins importants. Dans les cas des modèles disposant de peu de fonctions et dont la qualité est moindre, la fourchette de prix se situe entre 80 et 100 euros. Quant à elle, la gamme moyenne s’établit de 200 à environ 400 euros. Les marques phares du marché telles que Moulinex, Philips et consorts… Le haut de la gamme est truffé de pépites avec des multicuiseurs connectés et dotés de nombreux modes et fonctions. Autant dire que les prix flambent avec des modèles de 800 à 1200 euros minimum.

Un multicuiseur, à quoi ça sert ?

Un multicuiseur sert à cuire toutes sortes de recettes. Pour ce faire, l’appareil dispose de plusieurs modes de cuisson. A chaque mode sa température et sa durée de cuisson (en fonction du nombre de personnes). L’indéniable avantage d’un multi cuiseur réside dans le fait qu’il remplace de nombreux ustensiles dans la cuisine à l’instar de la poêle, de la marmite, de la friteuse, du mijoteur, de la cocotte-minute, du four, de la yaourtière, etc…
L’autre valeur ajoutée de ces machines dédiées à la multi cuisson intelligente est qu’elles n’ont pas besoin d’être surveillées pendant les phases de cuisson. De plus, la plupart des modèles sont équipés d’une fonction de maintien au chaud, d’un départ différé programmable jusqu’à 24 heures.

Comment se sert-on d’un multicuiseur ?

Il est tellement facile d’utiliser un cuiseur automatique que n’importe lequel d’entre-nous peut sans aucun prérequis se lancer dans la préparation d’une recette. Des débutants en cuisine utilisent cette machine de multi cuisson au quotidien. Nul besoin de visionner une vidéo tuto pour se servir d’un multicuiseur électrique.

Utiliser ce cuiseur multifonction programmable ne nécessite que d’acquérir les ingrédients nécessaires à la préparation de la recette, puis de les intégrer dans le bol de cuisson. L’existence de nombreux modes automatiques évite à l’utilisateur d’effectuer des réglages de température et de durée de cuisson. Pour autant, il est possible à celles ou à ceux qui désirent laisser libre cours à leur inspiration de passer en mode manuel afin d’effectuer divers réglages personnels. Concrètement, il suffit aux utilisateurs de suivre la recette et les indications qui s’affichent au fur et à mesure.

Est-ce qu’un multicuiseur est facile à nettoyer ?

Il s’agit-là d’une question récurrente. Le nettoyage d’un appareil de multicuisson est extrêmement simple. Pour ce faire, il est nécessaire d’ôter la cuve appelé aussi « bol de cuisson ». La plupart du temps, cette dernière est compatible avec un passage dans un lave-vaisselle. au sujet du corps de l’appareil, du couvercle et du panneau de commande, un nettoyage à l’aide d’une éponge plongée dans une eau savonneuse puis essorée est suffisant. Le mieux à faire est de s’en remettre aux recommandations d’entretien qui figurent sur la notice du cuiseur multiple.

Quel genre de recettes peut-on faire ?

Avec un multicuiseur, il est possible de réaliser absolument tous les plats que l’on peut cuisiner avec les ustensiles de cuisine traditionnels. Tout ce que l’on cuisine avec une poêle, une casserole, une cocotte-minute, une marmite et autres peut l’être avec un appareil de cuisson multiple intelligent. Cet équipement hautement spécialisé dans la cuisson présente l’avantage de donner des ailes aux apprentis cuisiniers. En effet, il est tout indiqué de s’en servir à l’occasion de la préparation d’un plat difficile à cuisiner. Idéal pour rassurer les personnes qui a juste titre ou à tord doutent de leurs capacité à faire de bons plats. Il est intéressant de concocter des entrées, plats et desserts longs à préparer en temps ordinaire. Ces recettes chronophages se révèlent beaucoup plus rapide à cuisiner avec un bon multicuiseur. Il n’y a plus aucune raison de s’inquiéter par rapport à la réussite de la cuisson puisque le cuiseur électrique polyvalent contrôle toutes les opérations. Dès la fin, il émettra un bip caractéristique, puis la fonction maintien au chaud s’activera pour prendre le relais.

Qu’est-ce qui différencie un multicuiseur d’un autocuiseur ?

Communément appelé « cocotte-minute », l’autocuiseur est une version plus élaborée de celle-ci; autrement dit plus évoluée sur le plan technologique. L’autocuiseur est le spécialiste de la cuisson sous-pression – à l’eau tout aussi bien qu’à la vapeur. Son principal intérêt s’explique par le fait qu’il préserve les vitamines et les minéraux présents dans les aliments. D’ailleurs, les entrées, plats et desserts ont davantage de goût.

La différence fondamentale entre un autocuiseur et un multicuiseur est relative aux fonctionnalités. L’autocuiseur en possède fort à l’inverse du cuiseur multifonction. Outre la foison de modes de cuisson disponible, les robots multicuiseurs sont capables de préparer des recettes de A à Z. De plus, le multicuiseur assure une cuisson beaucoup plus rapide que l’autocuiseur.

Quelles alternatives au multicuiseur ?

Il est bien évidemment possible de se passer de cet appareil dans une cuisine. Néanmoins, cela implique : d’utiliser de nombreux ustensiles – ce qui a un coût -, d’avoir plus de vaisselle à nettoyer, davantage d’espace de stockage et surtout de maîtriser parfaitement l’utilisation de chacun des ustensiles (poêle, cocotte-minute, marmite, cuiseur vapeur, four, friteuse, yaourtière, etc…). Comme son nom l’indique le multicuiseur est un appareil de cuisson tout-en-un. Sa polyvalence et sa parfaite gestion des différents modes de cuisson sont de véritables atouts pour quiconque ambitionne de cultiver l’art du bien-manger en réalisant au quotidien de bonnes petites entrées ainsi que de savoureux plats et desserts. Le multi-cuiseur cuit à la vapeur, à l’eau, il saisit, rissole, mijote, dore, frit, réchauffe et maintien au chaud les plats.

Quelles sont les origines du multicuiseur ?

L’ancêtre du multicuiseur tel que nous le connaissons est le cuiseur à riz électrique. L’origine de cet appareil se situe au Japon en 1950. Depuis, nos habitudes culinaires et par conséquent nos appareils de petit électroménager n’ont eu de cesse de se moderniser afin de répondre à nos besoins et nous simplifier la cuisine au quotidien.

Comme nous l’avons précédemment abordé, cuisiner toutes sortes de mets appétissants requiert l’utilisation d’une pléiade d’ustensiles de cuisine. Chacun de ces ustensiles possède une fonction précise en relation avec la préparation et la cuisson de la recette.

Quelqu’un qui cuisine emploi une poêle pour saisir, dorer ou rissoler divers aliments. Il se sert d’une grande casserole voire d’une marmite pour la cuisson du riz, pâtes, ragoûts et autres. Cette personne recourt également à une cocotte-minute dès qu’il est question de faire mijoter. D’un cuiseur à la vapeur pour la cuisson du poisson ou des légumes. Mais aussi d’un four pour cuire les gâteaux, le pain, etc…

Amélioré au fil des ans, le Rice Cooker s’est peu à peu mué en un appareil de cuisson multifonctionnel. C’est ainsi qu’a vu le jour le premier multicuiseur. Cet appareil moderne a révolutionné la cuisine au sein de bien des foyers. Cet équipement intelligent, simple et pratique a séduit les ménages. Il se décline aujourd’hui dans de nombreuses versions, lesquelles mettent en point d’orgue ses fonctionnalités, sa capacité, sa praticité et ses performances. Cependant, choisir le top des multicuiseurs dépend des réelles besoins de tout un chacun. Le meilleur cuiseur multifonction pour les uns ne le sera pas pour les autres dont les attentes diffèrent.

Retrouvez MeilleurMulticuiseur sur Pinterest et découvrez notre : tableau multicuiseur afin de l’enrichir avec vos créations originales.